Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Aide de l'Europe: une mission d'experts pour convaincre l'Irlande

Dublin - Des experts européens et du Fonds monétaire international (FMI) entament jeudi une délicate mission à Dublin . Ils doivent convaincre une Irlande très jalouse de son indépendance d'accepter un plan de sauvetage international de ses banques, dont l'endettement astronomique menace l'UE.
Soucieux d'éviter les atermoiements qui avaient accentué il y a six mois la crise grecque, avec un pays menacé de faillite et une zone euro déstabilisée, l'Union européenne et le FMI veulent cette fois-ci prendre le taureau par les cornes et s'attaquer au problème irlandais avant qu'il ne se propage au reste de l'Union monétaire.
L'ancien "Tigre celtique", qui se relève difficilement d'une sévère récession, est plombé par un déficit record (32% de son produit intérieur brut cette année) en raison des quelque 50 milliards d'euros que le gouvernement a dû injecter dans les banques de l'île, durement touchées par l'éclatement d'une bulle immobilière.
Mais cette recapitalisation n'a pas été suffisante et les instituts irlandais peinent à trouver de l'argent frais sur les marchés, provoquant de sérieuses turbulences dans toute la zone euro. La Banque centrale européenne (BCE) a apporté d'importantes liquidités mais elle ne peut le faire indéfiniment et une solution à plus long terme est nécessaire, souligne l'UE.
La mission d'experts réunit des spécialistes de l'UE, de la BCE et du FMI. Le plus grand secret a été maintenu sur le déroulement et la durée de la visite.
Le commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn a simplement précisé mercredi que les discussions seront techniques et porteront sur la situation budgétaire de l'Irlande, qui s'apprête à annoncer un sévère plan d'austérité sur quatre ans, et sur le besoin de restructurer ses banques.
Le gouverneur de la Banque centrale irlandaise, Patrick Honohan, a dit "s'attendre" à ce qu'un prêt "de dizaines de milliards" d'euros soit entériné, afin de "donner l'assurance aux investisseurs que les banques ont les ressources adéquates".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.