Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Amref a été fondée en 1957 à Nairobi (Kenya) par les docteurs Michael Wood (Royaume-Uni), Tom Rees (Etats-Unis) et Archibald McIndoe (Nouvelle-Zélande) "avec l'objectif de dispenser des soins chirurgicaux de qualité aux populations les plus isolées et délaissées de l'est de l'Afrique".

Keystone/EPA EFE/JLCEREIJIDO

(sda-ats)

L'ONG kényane Amref Health Africa, connue pour ses "médecins volants" sillonnant l'est de l'Afrique en avions-ambulance, a été récompensée mercredi par le prestigieux prix espagnol Princesse des Asturies pour la coopération internationale.

Le jury souhaite ainsi saluer "l'effort soutenu (de l'ONG) pour répondre aux besoins de millions de personnes sur le continent africain", a-t-il indiqué dans un discours lors d'une cérémonie à Oviedo, dans le nord de l'Espagne.

Amref a été fondée en 1957 à Nairobi (Kenya) par les docteurs Michael Wood (Royaume-Uni), Tom Rees (Etats-Unis) et Archibald McIndoe (Nouvelle-Zélande) "avec l'objectif de dispenser des soins chirurgicaux de qualité aux populations les plus isolées et délaissées de l'est de l'Afrique", explique la Fondation Princesse des Asturies dans un communiqué.

Depuis sa création, Amref (sigle en anglais de Fondation africaine pour la médecine et la recherche) a soigné 110 millions de personnes, en particulier des femmes et des enfants. Sur son site internet, l'ONG rappelle qu'il n'y a actuellement qu'un médecin pour 30'000 habitants en Afrique de l'Est.

Nobel du monde latinoaméricain

Les infrastructures médicales y sont très limitées et les communications terrestres si compliquées, que les trois fondateurs avaient eu l'idée d'un service d'avions-ambulances, plus connu sous le surnom de "flying doctors" (médecins volants). "Cette initiative a permis d'atteindre les populations les plus vulnérables et isolées qui n'auraient sinon pas d'accès régulier aux services sanitaires", a souligné le jury.

Le prix de 50'000 euros sera formellement décernés par le roi et la reine d'Espagne, Felipe VI et Letizia, en octobre à Oviedo. Le prix de coopération est le troisième des huit prix Princesse des Asturies à être remis chaque année. Considérés comme les Nobel du monde latinoaméricain, ils distinguent des personnalités ou des institutions dans des domaines allant de la recherche scientifique aux sports, en passant par les lettres et la paix.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS