Toute l'actu en bref

"Itinéraires entrecoupés", une exposition de la photographe Ghislaine Heger, propose un arrêt sur images sur les personnes à l'aide sociale. A voir dès jeudi et jusqu'au 5 juin dans la zone piétonne du Mont-Blanc à Genève.

© Ghislaine Heger

(sda-ats)

Une exposition de la photographe Ghislaine Heger met en lumière des bénéficiaires de l’aide sociale. Présentée à Genève dans la zone piétonne du Mont-Blanc dès jeudi et jusqu'au 5 juin, "Itinéraires entrecoupés" montre le parcours de 23 personnes vivant cette réalité.

"Etre à l'aide sociale: cette expérience peut arriver à chacun d'entre nous", explique Ghislaine Heger. Personne n'est à l'abri d'un accident de vie, un divorce, un licenciement, une enfance tourmentée ou un problème de santé non reconnu par l'assurance invalidité (AI).

"Tout peut s'effondrer en quelques semaines", note la photographe vaudoise qui s'est elle-même retrouvée dans cette situation pendant quelques mois. Aujourd'hui toutes les classes sociales et tous les niveaux d'éducation sont concernés. Dans le canton de Vaud, en 2016, pas moins de 26'000 personnes ont perçu le revenu d'insertion, note-t-elle.

La photographe est allée à la rencontre de 23 " bénéficiaires ". Agés de 19 à 64 ans, ils ont accepté de livrer leur témoignage: les soucis financiers, la mise sous tutelle humiliante, les démarches, l'attente, mais aussi le regard des autres qui estiment par principe qu'il n'y a que des fainéants et des abuseurs de l'aide sociale.

Au-delà des idées reçues

Dans son travail, Ghislaine Heger a voulu aller au-delà des tabous, des idées reçues: "Les bénéficiaires ne sont pas que des étrangers ou des profiteurs roulant en grosse voiture. Quand on plonge au coeur d'un parcours de vie, la réalité est beaucoup plus complexe", relève-t-elle.

C'est ce que décrit l'ouvrage qui accompagne l'exposition. Outre des portraits photographiques, il propose des récits de vie, ainsi que le point de vue de personnalités romandes sur l'aide sociale.

Quant à l'exposition, après le Forum de l'Hôtel-de-Ville à Lausanne, elle fait une halte d'un mois à Genève. Puis elle retournera dans le canton de Vaud, à Clarens, Morges, Renens, Gland et Yverdon-les-Bains.

www.itinerairesentrecoupes.ch

ATS

 Toute l'actu en bref