Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Air France a vu ses performances s'améliorer cet été mais sa restructuration est nécessaire pour ses objectifs à moyen terme, a dit jeudi son PDG. La filiale d'Air France-KLM se limitera à 1000 départs volontaires en 2016 si les négociations aboutissent d'ici janvier.

"Le seul chiffre qui a été confirmé ce matin, dans l'hypothèse où nous partions bien dans cette dynamique de négociation (sur le plan "Perform 2020", NDLR), c'est que les seuls départs que nous envisageons pour 2016, ce sont des départs volontaires et pour 1000 postes", a dit Frédéric Gagey après un comité central d'entreprise (CCE).

Le groupe a atteint de "bons résultats, ils nous facilitent un peu la vie, mais surtout il ne faut pas les utiliser pour dire (...) tout est fini, on arrête", a encore ajouté le PDG. Il a dit que la transformation d'Air France engagée depuis début 2012 devait être poursuivie.

Air France, qui devrait être bénéficiaire en 2015 pour la première fois depuis 2008, veut notamment ramener son pôle moyen-courrier à l'équilibre en 2017 et porter en deux ans la part de ses lignes long-courriers rentables de 50 % à 80 %.

Frédéric Gagey a également souligné que le dialogue existait chez Air France même s'il était "parfois compliqué", en réponse aux critiques provoquées par les débordements en marge du CCE du 5 octobre et du bras de fer entre la direction et ses pilotes, qui ont paralysé les négociations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS