Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'avionneur européen Airbus est toujours en proie à des problèmes sur ses nouveaux moteurs du moyen-courrier remotorisé A320neo (archives).

KEYSTONE/AP/MEL EVANS

(sda-ats)

Airbus maintient son objectif de livraison de 800 avions en 2018 mais prévient de risques pesant sur cet objectif, a annoncé jeudi le constructeur aéronautique lors de ses résultats semestriels.

Le groupe a vu son bénéfice net divisé par deux au premier semestre à 496 millions d'euros, affecté par les effets de change, pour un chiffre d'affaires stable de 25 milliards d'euros.

"Des risques demeurent quant à la possibilité d'atteindre" l'objectif de livraison de 800 appareils, selon son communiqué. Le constructeur aéronautique, toujours en proie à des problèmes autour des moteurs de son moyen courrier, l'A320neo, prévoit d'accélérer les livraisons d'avions au second semestre.

"Les chiffres du premier semestre reflètent l'accélération en fin d'année des livraisons en raison du manque de disponibilité des moteurs de l'A320neo, tandis que le programme A350 enregistre une nette amélioration", a déclaré Tom Enders, le président exécutif, cité dans le communiqué.

"Les livraisons d'A320neo sont reparties à la hausse au cours du deuxième trimestre, mais atteindre notre objectif annuel reste un défi", a-t-il ajouté.

Problèmes avec les moteurs

"Notre priorité opérationnelle pour l'activité avions commerciaux consiste clairement à continuer de sécuriser la montée en cadence de la production."

Des problèmes de maturité des moteurs Pratt & Whitney ainsi que les difficultés avec le Leap, développé par Safran et General Electric au sein de leur co-entreprise CFM International, ont ralenti les livraisons d'A320neo, la version remotorisée du moyen-courrier vedette d'Airbus, en 2017.

Airbus indique que 110 A320neo ont été livrés au deuxième trimestre. "La montée en cadence se poursuit (et) les motoristes s'emploient activement à honorer leurs engagements", indique l'avionneur.

Il précise que le nombre d'avions stockés "a commencé à diminuer depuis le pic de fin mai, mais des risques demeurent quant à la possibilité d'atteindre la cible annuelle des 800 livraisons d'avions, qui est ambitieuse."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS