Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kandahar - Le ministre français de la Défense Alain Juppé a rencontré dimanche les détachements français sur les bases de la Force internationale de l'OTAN en Afghanistan à Bagram et Kandahar. Il a également eu un entretien à Kaboul avec le président afghan Hamid Karzaï.
Celui-ci l'a "assuré du soutien complet des autorités afghanes" pour tenter d'obtenir la libération des deux journalistes français retenus en otages en Afghanistan depuis près d'un an. "Je ne peux pas vous donner de date", a déclaré le ministre français à l'issue de cet entretien d'environ 30 minutes.
M. Juppé est arrivé samedi en fin de matinée à Kaboul pour une visite, à l'occasion des fêtes de Noël, aux troupes françaises déployées en Afghanistan. Il doit quitter le pays lundi matin, après une visite d'un camp de formation d'officiers de l'armée afghane à Kaboul, géré par l'armée française.
Au 2e jour de sa visite dans le pays, Alain Juppé s'est fait présenter le dispositif Harfang qui met en oeuvre deux drones pour des missions de reconnaissance au profit de la coalition. Le dispositif français se trouve à Bagram, l'immense base américaine dans le nord de l'Afghanistan.
A Kandahar, la grande base de l'OTAN dans le sud du pays, le ministre a rencontré le détachement aérien français de 185 personnes, doté de trois Mirage 2000-D et de trois Mirage de reconnaissance F1CR, également pour des missions d'appui au sol.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS