Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Alan Roura lancé à l'assaut de l'Atlantique

Alan Roura et les 122 autres skippers se sont lancés sur la Route du Rhum. Donné à 14 heures dimanche, le départ de la traversée de l'Atlantique en solitaire a épargné les bateaux.

Soleil radieux, vent modéré, plaisanciers et spectateurs en masse ont rendu plaisantes ces premières heures de course. Mais cela ne devrait pas durer. Dès mardi, les conditions sont appelées à se détériorer avec des rafales pouvant atteindre jusqu'à 55 noeuds (environ 100 km/h).

En attendant, les favoris n'ont pas traîné. C'est logiquement les immenses multicoques Ultime (60 pieds et plus) qui mènent la danse après 1h30 de course. François Gabart, sur MACIF, est en tête avec 1,7 mile nautique d'avance sur le Banque Populaire barré par Armel Le Cléac'h.

Ces Formule 1 des mers ont donné le ton dès le départ, avec des vitesses folles, oscillant autour des 35 noeuds (environ 65 km/h). On s'attend à ce que le record de Loïck Peyron de 2014 (7j15h08'32'') pour parcourir les 3542 miles nautiques qui séparent Saint-Malo de la Guadeloupe soit explosé.

Dans la classe Imoca, l'élite des monocoques, Alan Roura est lui parti pour une douzaine de jours. Après un départ moyen, il pointe en 14e position (sur 20 concurrents) de sa catégorie. Le Genevois accuse 6,6 miles nautiques de retard sur le leader provisoire Vincent Riou. Mais c'est avec curiosité que l'on observera comment réagira son bateau La Fabrique à l'épreuve des grosses dépressions qui l'attendent.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.