Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le géant américain de l'aluminium Alcoa a annoncé mardi un bénéfice net part du groupe de 94 millions de dollars au premier trimestre, divisé par plus de trois sur un an. Malgré la baisse, ce résultat est meilleur que ne l'attendaient les analystes.

Par action, le bénéfice hors éléments exceptionnels ressort à 10 cents alors que les analystes tablaient en moyenne sur une perte de 4 cents. Les ventes sont en hausse de 0,7% sur un an à 6 milliards de dollars, également meilleures que prévu, "malgré un recul de 9% des prix de l'aluminium", comme l'a remarqué le groupe dans un communiqué.

Au quatrième trimestre de son dernier exercice, le groupe avait enregistré une perte nette de 191 millions de dollars due à une restructuration, décevant les analystes.

"Cette amélioration par rapport au quatrième trimestre vient de gros progrès dans la productivité dans toutes les activités et d'un prix plus élevé de l'aluminium" sur les trois derniers mois, même s'il a baissé sur un an, et ce "malgré un prix plus faible de l'alumine et des coûts de fabrication plus élevés", détaille le communiqué.

Alcoa avait annoncé la semaine dernière une nouvelle réduction de sa capacité de raffinage d'alumine aux Etats-Unis, pour s'adapter à la fermeture d'usines de production d'aluminium annoncée en janvier. Il avait alors annoncé une réduction de 12% de ses capacités de production dans le monde, sur fond de perte de compétitivité et de baisse des cours.

Le groupe a décidé de fermer une usine en Italie et de réduire la production de deux usines en Espagne. Il a aussi annoncé la fermeture d'une usine du Tennessee et deux lignes de production sur six dans une usine du Texas.

ATS