Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des dignitaires bouddhistes ont démissionné jeudi en Corée du Sud après qu'une vidéo a révélé les pratiques de jeunes moines, illégales et contraires aux préceptes de Bouddha. On y voit les religieux jouant au poker, cigarette aux lèvres et verre à la main.

Les images filmées par un moine montrent huit de ses coreligionnaires misant des milliers de dollars, dans une chambre d'hôtel du comté de Jangseong le mois dernier.

Les jeux d'argent sont interdits en Corée du Sud, hormis dans certaines zones franches comme les casinos pour touristes étrangers. Les images ont fini sur le bureau d'un procureur comme pièce à conviction.

Les six membres du comité exécutif de l'ordre de Jogye, la plus grande obédience bouddhiste de Corée du Sud, ont démissionné. L'ordre revendique 10 millions de membres parmi les 50 millions de Sud-Coréens.

ATS