Toute l'actu en bref

Fernando Verdasco (ATP 37) demeure un adversaire coriace. L'outsider Alexander Zverev (no 9) en a fait l'expérience au 1er tour à Roland-Garros, s'inclinant en quatre sets devant l'Espagnol.

Vainqueur du récent Masters 1000 de Rome, l'Allemand de 20 ans a été battu 6-4 3-6 6-4 6-2 en 2h52' par le fantasque gaucher madrilène de 33 ans. Cette rencontre avait été interrompue en raison de l'obscurité lundi soir à l'issue du deuxième set.

Demi-finaliste de l'Open d'Australie en 2009, Fernando Verdasco ne parvient plus à évoluer régulièrement au niveau qui lui avait permis de se hisser jusqu'à la 7e place mondiale en 2009 justement. Mais il reste capable de signer à tout moment un exploit, comme en janvier 2016 à Melbourne où il avait sorti Rafael Nadal dès le 1er tour.

Fernando Verdasco a dominé les débats mardi face à un Alexander Zverev bien trop brouillon. Le prodige allemand a accumulé 50 fautes directes dans cette partie, pour seulement 27 coups gagnants. "J'ai joué comme une m.... aujourd'hui (mardi). C'est cela qui a fait la différence, c'est aussi simple que ça", a lâché Alexander Zverev, qui connaît ainsi le même sort qu'un certain Roger Federer en 2002: le Bâlois avait été sorti d'entrée à Roland-Garros juste après avoir pourtant remporté son premier Masters 1000 (Hambourg).

A noter également l'élimination de la tête de série no 7 du tableau féminin Johanna Konta. Sa défaite ne constitue pas une énorme surprise dans la mesure où la terre battue n'est de loin pas sa meilleure surface. Mais la Britannique a été battue par une joueuse pas forcément plus à l'aise sur cette surface, la Taïwanaise Su-Wei Hsieh (WTA 109), qui s'est imposée 1-6 7-6 (7/2) 6-4.

ATS

 Toute l'actu en bref