Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - Alistair Brownlee a conquis un titre que toute la Grande-Bretagne attendait en s'adjugeant le triathlon des JO de Londres. Le Zurichois Sven Riederer s'est classé 8e.
Programmé pour triompher sur ses terres, Alistair Brownlee n'a pas flanché. Le double vainqueur de la Série mondiale (2009 et 2011), champion du monde M23 en 2008, a fait la course en tête durant toute l'épreuve. Il plaçait une accélération décisive dans le 6e des 10 km de course à pied et franchissait la ligne d'arrivée avec 11'' d'avance sur son dauphin espagnol Javier Gomez, après s'être drapé de l'Union Jack.
Alistair Brownlee a offert à la Grande-Bretagne son 19e titre dans ces joutes, un total qui égale le record du nombre de médailles d'or établi en 2008 à Pékin. La journée aurait même été parfaite pour les quelque 200'000 spectateurs massés dans Hyde Park si son frère cadet Jonathan Brownlee (20 ans), qui s'est paré de bronze, ne s'était pas évanoui peu après son arrivée.
Lâché dans la deuxième moitié du parcours de course à pied, Jonathan Brownlee tenait le choc pour aller chercher le bronze devant un public en délire. Le double champion du monde de sprint (2010, 2011), qui avait été pénalisé de 15'' pour être monté trop vite sur son vélo lors de la première transition, tombait ensuite dans les bras de son aîné avant de s'évanouir. Un incident qui a d'ailleurs causé le report de la cérémonie de remise des médailles.
Médaillé de bronze aux JO d'Athènes et troisième du classement intermédiaire de la Série mondiale 2012, Sven Riederer n'a jamais été en mesure de lutter pour une place sur le podium. Le Zurichois de 31 ans figurait encore dans un groupe de tête comprenant 22 concurrents au terme des 40 km de vélo, mais il était incapable de suivre le tempo imposé dès les premiers hectomètres de course à pied par les frères Brownlee et Javier Gomez.
"Je sais que le public suisse espérait une médaille. Mais je suis satisfait de ma performance", lâchait Sven Riederer, qui se contentait d'un diplôme après avoir terminé à 1'21'' d'Alistair Brownlee. Deuxième Helvète en lice, Ruedi Wild n'a quant à lui jamais été dans le coup. Déjà largué à 1'32'' du leader provisoire après la portion de natation (1,5 km), il franchissait la ligne d'arrivée en 39e position, à 4'45'' du vainqueur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS