Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En 1998, les propos de Philipp Jenninger au sujet de la Nuit de Cristal avaient suscité une vague d'indignation en Allemagne et dans le monde. Ce qui l'avait contraint à quitter son poste de président du Bundestag, le parlement allemand (archives).

KEYSTONE/AP/ROBERTO PFEIL

(sda-ats)

L'ancien président du Bundestag, la chambre des députés allemands, Philipp Jenninger, est mort à 85 ans, a annoncé vendredi le Bundestag. Le conservateur avait été poussé à la démission en 1988 après un discours controversé sur le passé nazi de l'Allemagne,

Député pendant 21 ans (1969-1990) de l'Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti que préside aujourd'hui la chancelière Angela Merkel, M. Jenninger est décédé jeudi, a indiqué le Bundestag sur son site internet.

Elu président de la chambre des députés en 1984, il avait connu une brutale interruption de sa carrière politique quatre ans plus tard : le 10 novembre 1988. A l'occasion des 50 ans de la Nuit de Cristal, le pogrom perpétré par les nazis dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938, il avait prononcé un discours dans lequel il avait maladroitement mentionné quelles avaient pu être les motivations des nazis à l'époque.

Ces propos avaient suscité une vague d'indignation en Allemagne et dans le monde, contraignant Philipp Jenninger à la démission.

Ancien proche de l'ex-chancelier Helmut Kohl, décédé en juin à l'âge de 87 ans, M. Jenninger avait conservé encore deux ans son siège de député, avant d'être nommé ambassadeur d'Allemagne en Autriche, puis au Vatican.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS