Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Allemagne: finances dans les clous dès 2011 grâce à sa croissance

Francfort-sur-le-Main - L'Allemagne attend une croissance record cette année qui doit lui permettre de ramener son déficit public sous les 3% du produit intérieur brut (PIB) dès 2011. Jusqu'à présent, Berlin tablait sur un retour en 2012 de son déficit public dans les clous du Pacte de stabilité.
Les principaux instituts de conjoncture du pays ont annoncé jeudi un déficit de 2,7% du PIB pour 2011. En 2010, le découvert atteindra 3,8%.
Berlin s'illustrerait ainsi comme l'un des élèves les plus vertueux en terme de discipline budgétaire, en Europe et au-delà. Seuls deux autres pays de la zone euro, la Finlande et le Luxembourg, prévoient pour l'instant un déficit sous la barre des 3% en 2011.
A titre de comparaison, la France attend 6% de déficit public en 2011, soit plus du double de son voisin, l'Espagne 6% également et l'Italie 3,9%. Hors zone euro, la Grande-Bretagne table sur un déficit de 10,1% en 2010.
Le PIB de la première économie européenne va connaître en 2010, selon ces instituts, une croissance de 3,5%, un niveau jamais enregistré depuis la réunification il y a 20 ans.
Cerise sur le gâteau, le nombre des chômeurs pourrait passer en 2011 sous la barre des 3 millions, pour la première fois depuis 1992.
Le ministre allemand de l'économie Rainer Brüderle a estimé que le rapport des six instituts "confirmait l'appréciation du gouvernement, qui est que nous sommes dans une phase de croissance solide".
Berlin doit actualiser sa prévision officielle de croissance, pour le moment de 1,4% pour 2010, le 21 octobre. "La reprise en format XL continue", a-t-il ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.