Navigation

Allemagne: fraises de Chine à l'origine d'une épidémie de gastro

Ce contenu a été publié le 05 octobre 2012 - 20:51
(Keystone-ATS)

Des fraises de Chine sont soupçonnées d'avoir déclenché une épidémie de gastro-entérite, a-t-on appris vendredi auprès du ministère de l'Alimentation vendredi. Elle a frappé quelque 10'000 écoliers allemands d'intoxication alimentaire après un repas pris en cantine scolaire.

Un porte-parole du ministère en charge de l'Alimentation et de la protection des consommateurs a indiqué à l'AFP qu'"un faisceau d'indice porte à croire que des fraises surgelées ont été le déclencheur de l'épidémie" de gastro-entérite.

Plus de 8'000 enfants ont été intoxiqués à Berlin, mais aussi dans trois régions de l'ex-RDA, fin septembre par des repas livrés à des cantines scolaires et des crèches par un fournisseur commun, avait indiqué le ministère de la Santé. Dans un premier temps le nom de la filiale allemande de Sodexo avait été avancé, mais cette dernière avait rejeté toute responsabilité.

Rappel des marchandises

Selon des informations obtenues par l'AFP, plusieurs pistes mènent à un fournisseur de Saxe (est) qui avait livré la filiale de Sodexo à Russelsheim (ouest), ainsi que deux autres fournisseurs, avec des fraises surgelées en provenance de Chine.

Les deux autres fournisseurs ont également fait part de cas d'intoxication alimentaire chez certains de leurs clients. Un rappel des marchandises incriminées a été lancé dans toute l'Allemagne.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.