Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Allemagne: la production industrielle recule encore en août (-0,3%)

L'industrie automobile allemande redoute la menace d'une hausse des droits de douane sur les voitures importées aux Etats-Unis (archives).

KEYSTONE/EPA/STRINGER

(sda-ats)

La production industrielle allemande a poursuivi sa glissade en août, reculant de 0,3% sur un mois après avoir perdu 1,3% en juillet, selon des données corrigées des variations saisonnières (CVS) publiées lundi par l'office fédéral des statistiques Destatis.

Ce chiffre ressort sous les attentes des analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur un rebond de 0,15% en août, et déçoit d'autant plus que la baisse de juillet a elle-même été révisée (-1,2% initialement publié).

En revanche, les commandes industrielles pour la même période, dévoilées vendredi et qui donnent généralement un avant-goût de l'activité industrielle à venir, ont positivement surpris en remontant de 2,0% sur un mois après avoir reculé de 0,9% en juillet.

Le tassement observé en août s'explique une nouvelle fois par le contexte international tendu en raison des hostilités commerciales entre les Etats-Unis et leurs principaux partenaires, soit la Chine et l'Union européenne.

Puissance exportatrice, l'Allemagne a tout à perdre d'une montée des protectionnismes, son industrie automobile redoutant particulièrement la menace d'une hausse des droits de douane sur les voitures importées aux Etats-Unis.

Dans le détail, la production de biens d'investissement a baissé de 0,7% en août sur un mois, celle des biens de consommation a augmenté de 1,4%, et celle des biens semi-finis a légèrement progressé de 0,1%.

Hors industrie manufacturière, le secteur de la construction a lui reculé de 1,8% par rapport à juillet, tandis que celui de l'énergie a progressé de 1,3%.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.