Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les manifestants critiquaient le fait que la base de Ramstein relaie des informations pour les drones américains en Irak, en Afghanistan, en Syrie ou au Yémen.

KEYSTONE/EPA DPA/OLIVER DIETZE

(sda-ats)

Plusieurs milliers de personnes ont formé samedi une chaîne humaine autour de la base américaine de Ramstein, dans le sud-ouest de l'Allemagne. Elles entendaient ainsi protester contre l'utilisation des drones de combat.

Selon le collectif "Stop Ramstein - No Drone War", à l'origine d ce rassemblement, la base relaie des informations pour les drones américains en Irak, en Afghanistan, au Pakistan, au Yémen ou en Syrie, ce qu'il juge contraire à la Constitution allemande. Selon la police, la chaîne humaine était formée de 3000 à 4000 personnes. Les organisateurs parlent, eux, de 5000 à 7000 manifestants.

Utilisés depuis quinze ans, les drones de combat sont devenus des pièces essentielles de l'arsenal américain employées quotidiennement. Certains jugent toutefois qu'ils manquent souvent leurs cibles et entretiennent l'impunité en cas de "bavure".

Le mollah Akhtar Mansour, chef des talibans afghans, a été tué fin mai par l'un de ces appareils au Pakistan.

ATS