Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berlin - La chancelière Angela Merkel s'est prononcée dimanche pour une prolongation de 10 à 15 ans de la durée de vie des centrales nucléaires en Allemagne, par rapport à la date prévue de fermeture en 2021. Sa déclaration intervient après la remise d'un rapport d'experts commandé par le gouvernement sur la question.
Une prolongation de 10 à 15 ans est "techniquement raisonnable", a affirmé la chancelière lors d'une interview à la chaîne de télévision ARD. Elle se basait sur le rapport qui analyse notamment le coût économique de la prolongation de la durée de vie des centrales et les conséquences sur les réductions de gaz à effet de serre, nécessaires à la protection de l'environnement.
Le vice-chancelier et ministre des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, qui dirige les libéraux au sein de la coalition gouvernementale, s'est également prononcé dimanche pour une prolongation de l'ordre de 10 à 15 ans de la vie des centrales nucléaires.
Selon l'hebdomadaire "Focus" et le quotidien "Stuttgarter Zeitung", "les résultats les plus bénéfiques" des différents scénarios de prolongation de l'exploitation des centrales se situent "entre 12 et 20 ans". L'étude portait sur des prolongations possibles de 4, 12, 20 et 28 ans.
La fermeture progressive des 17 centrales nucléaires allemandes avait été programmée pour 2021 par la coalition formée des sociaux-démocrates et des Verts (1998-2005). Mais l'actuel gouvernement d'Angela Merkel avait annoncé dans son programme électoral vouloir envisager de repousser cette date, notamment pour donner le temps aux énergies renouvelables de prendre le relais du nucléaire.
Le débat sur les conditions de sortie du nucléaire est tendu en Allemagne avec une opinion publique opposée à l'atome et des géants de l'énergie en croisade contre un projet de taxe sur le combustible nucléaire. Selon un sondage Politbarometer rendu public vendredi, 56% des Allemands refusent que les centrales nucléaires soient exploitées au-delà de 2021. Les Verts ont appelé à une grande manifestation anti-nucléaire mercredi à Berlin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS