Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une cuve a explosé samedi dans une usine chimique de Marl, dans l'ouest de l'Allemagne, faisant un mort et un blessé grave, selon les secours et la société gestionnaire. Une troisième personne a été plus légèrement touchée, mais elle a déjà pu quitter l'hôpital.

L'explosion survenue à 13H40 dans une usine de la société Evonik Degussa, pour une raison encore inconnue, a tué "un des salariés qui se trouvait encore sur les lieux", a indiqué la société gestionnaire du parc d'activités chimiques où se trouvait l'usine.

Un autre employé a été grièvement blessé et transporté par hélicoptère vers un hôpital, mais "ses jours ne sont pas en danger", a-t-on ajouté de même source. Deux autres salariés du site, qui avaient été portés disparus dans un premier temps, ont finalement pu être joints à leur domicile, a précisé la police.

Nuage de fumée

Le sinistre avait dégagé un impressionnant nuage de fumée sans danger pour la population, selon les pompiers. Une colonne de fumée d'une centaine de mètres de hauteur, selon la police, s'est dirigée vers le centre-ville de Marl (87'000 habitants), à une quarantaine de kilomètres de Dortmund.

Il a été immédiatement demandé aux riverains de ne pas sortir et de laisser fenêtres et portes bien fermées, mais des mesures de la qualité de l'air "ont fait apparaître qu'il n'y avait aucun danger" pour la santé, ont précisé les pompiers. En fin d'après-midi, ces derniers continuaient toutefois de recommander à la population de rester chez elle.

Le produit contenu dans la cuve était du CDT (cyclododécatriène), une matière qui entre dans la composition de certaines pièces en plastique pour l'automobile, les cosmétiques ou l'électronique, a expliqué un porte-parole du gestionnaire du parc d'activité.

ATS