Le groupe immobilier zurichois Allreal a enregistré au premier semestre un bénéfice net hors revalorisation en hausse de 3,9% par rapport à la même période de 2015, à 61,4 millions de francs. Et ce malgré une baisse de revenus dans toutes ses activités.

Le total des recettes engrangées entre janvier et juin se monte à 348,9 millions de francs, soit 11,8% de moins qu'à la même période un an plus tôt. Le produit des loyers s'est contracté de 2,3% à 86,5 millions, alors que le volume des activités d'entreprise générale, principale source de revenus du groupe, s'est replié de 14,4% à 260,2 millions.

Toutefois la rentabilité opérationnelle (EBIT) a connu une embellie, franchissant de justesse le seuil des 100 millions de francs (+7,4%) hors effets de revalorisation à hauteur de 10,3 millions.

La copie rendue par Allreal dépasse les attentes des analystes consultés par l'agence financière awp en termes de bénéfices opérationnel et net. Le produit des loyers en revanche a déçu les attentes tant de la banque Vontobel (89,1 millions) que d'UBS (87 millions).

La direction a confirmé ses prévisions pour la suite de l'exercice, à savoir une marche des affaires stable. Celle-ci devrait déboucher sur un résultat opérationnel 2016 "à peu près" au niveau de celui de 2015.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.