Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Marcel Hirscher a pris le pouvoir en Coupe du monde. Vainqueur du slalom d'Alta Badia (It), le prodige autrichien a délogé le Norvégien Aksel Lund Svindal en tête du classement général.
Le Salzbourgeois de 21 ans a fêté sa deuxième victoire de la saison (la 5e en tout), après celle conquise en géant à Beaver Creek (EU). Mais c'est surtout l'ensemble de son début de saison qui est bluffant. En six épreuves techniques, il ne s'est jamais classé au-delà de la 6e place, montant même à quatre reprises sur le podium. Cette constance fait de lui le pendant du Bernois Beat Feuz, dominateur de son côté en vitesse.
En tête dès la première manche, Hirscher a tenu le choc l'après-midi sur une piste qui s'était dégradée. Malgré une grosse frayeur à mi-parcours, il n'a jamais perdu de vitesse et franchi la ligne avec 56 centièmes d'avance sur Giuliano Razzoli.
Au lendemain de la victoire de Massimiliano Blardone en géant, Razzoli a offert un nouveau podium à l'Italie, pour le plus grand bonheur du public d'Alta Badia. Sous les yeux de leur illustre prédécesseur Alberto Tomba, les skieurs transalpins ont même réussi à se classer à quatre dans le top 8 avec, outre Razzoli, Cristian Deville (6e), Patrick Thaler (7e) et Stefano Gross (8e).
Côté helvétique, les déroutes s'accumulent dans les disciplines techniques. Seul Reto Schmidiger s'est hissé en deuxième manche (28e). Du coup, il faut remonter à janvier 2009 pour retrouver une telle débâcle des slalomeurs helvétiques (aucun qualifié en 2e manche à Adelboden).
Vingtième le matin, Schmidiger n'a pas profité d'une piste en bonne état l'après-midi pour remonter au classement. Au contraire, le Nidwaldien de 19 ans n'a jamais trouvé le bon rythme. Le double champion du monde juniors de slalom se réconfortera en intégrant le top 30 pour la quatrième fois de sa jeune carrière.
Pour ses coéquipiers, il n'y a pas eu la moindre consolation. A l'instar d'un Carlo Janka, Silvan Zurbriggen ne voit toujours pas le bout du tunnel cette saison. Le Valaisan n'a pas passé le "cut" de la manche matinale, échouant à une lointaine 46e place. Il semble loin le temps où le skieur de Brigue montait sur le podium en slalom à Alta Badia (2e en 2009).
La constation vaut aussi pour Marc Berthod (3e en géant en 2007). Le Grison a été éliminé sur le premier tracé, comme la veille lors du géant. Le Nidwaldien Markus Vogel n'est pas non plus allé au bout de son pensum.

ATS