Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller d'Etat genevois Mark Muller a été entendu jeudi pendant un peu plus de deux heures par la police. Il a contesté avoir proféré des menaces de mort à l'encontre du barman du Moulin à Danses (MàD). Il a de nouveau reçu le soutien de son parti, le PLR.

Le président du PLR Alain-Dominique Mauris a appelé jeudi soir tous les membres du parti à "tirer à la même corde". Mark Muller a fauté mais le PLR ne doit pas arrêter de faire de la politique, a-t-il souligné. Il a demandé à ses troupes d'attendre la décision de la justice.

Plusieurs délégués ont fustigé le rôle de la presse dans cette affaire, accusant les journalistes de vouloir la tête de leur élu à tout prix.

Nouvelles excuses

Mark Muller a pris la parole en fin d'assemblée pour présenter une nouvelle fois ses profonds regrets et ses excuses, suite à son "comportement inadéquat pour un conseiller d'Etat".

"Je suis parfaitement conscient de la situation dans laquelle je mets notre parti", a déclaré Mark Muller, très marqué suite à une semaine qu'il a qualifié de très dure pour lui et ses proches. Son intervention a été applaudie par les quelques 140 délégués présents.

Audition de deux heures

Plus tôt dans la journée, Mark Muller a confirmé et précisé sa version des faits de la nuit de Nouvel An à la police, a indiqué son avocat, qui revenait sur une information du "Temps".

La police devrait terminer son enquête préliminaire dans les jours prochains, a-t-il ajouté. Il appartient ensuite au Ministère public de décider quelle suite donner à la procédure. Le ministre PLR fait l'objet d'une plainte pénale suite à une altercation qui l'a opposé dans la nuit du Nouvel An au barman du MàD.

Cet employé français affirme avoir été "victime d'une agression lâche par derrière et menacé". Le conseiller d'Etat, qui a aussi déposé une plainte pénale pour injures et voies de faits, parle d'une "empoignade virile".

ATS