Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Valais a réuni plus de 6000 signatures en trois semaines en faveur du référendum contre la loi sur l'aménagement du territoire (LAT). La section valaisanne de l'USAM espère que le référendum connaisse autant de succès dans les autres cantons.

Président de l'Union valaisanne des arts et métiers (UVAM), le conseiller aux Etats Jean-René Fournier (PDC) s'est voulu optimiste jeudi. Il estime qu'une certaine prise de conscience de la situation va se faire jour dans d'autres cantons.

Le Valais est particulièrement touché par la révision de la LAT car le taux de propriétaires y est plus élevé qu'en moyenne suisse. Mais c'est en grande partie le développement du canton qui explique cette situation, davantage qu'une volonté politique, estime M. Fournier.

Densification

En Valais, plus de 80% de la population est propriétaire de terre et 60% du logement. La propriété foncière est le patrimoine transmis à la descendance, explique M. Fournier. Et cette transmission se fait sur une ou deux générations.

La LAT adoptée par le Parlement prévoit que de nouveaux terrains ne pourront être classés en zone à bâtir qu'à de strictes conditions et en fonction des besoins prévisibles à un horizon de 15 ans. Les propriétaires dont le terrain prend de la valeur grâce à son reclassement seront taxés sur leur gain à hauteur de 20%, les cantons étant libres d'exiger plus.

L'objectif est de densifier le plus possible les constructions dans les villes, sachant que, selon les cantons, 17% à 24% des zones à bâtir ne sont pas construites aujourd'hui. Il s'agira par exemple d'exploiter les friches industrielles, notamment celles dont disposent les CFF au coeur de nombreuses villes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS