Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le gouvernement valaisan veut freiner l'urbanisation de la plaine du Rhône. Son projet "Développement territorial 2020", qu'il met en consultation mardi, vise à densifier les zones à bâtir et à bloquer les espaces agricoles.

La mise en oeuvre de cette politique de développement territorial est une des priorités du gouvernement pour la prochaine législature, a déclaré lundi le chef du Département cantonal du territoire Jean-Michel Cina. Ce plan directeur veut éviter que la plaine du Rhône ne soit urbanisée de Monthey à Brigue.

Actuellement, 70% de la population et la plupart des activités économiques se concentrent dans la plaine du Rhône, qui représente 6% de la surface du canton. Et la population ne fait que croître dans cet espace, alors qu'elle diminue dans les zones rurales.

Référendum contre la LAT

Le plan directeur propose de densifier les actuelles zones à bâtir afin que les centres urbains puissent continuer à croître dans leur périmètre actuel. Les zones à bâtir actuelles sont encore suffisantes, a précisé le chef du service du développement territorial Damian Jerjen.

La votation sur le référendum contre la révision de la loi fédérale sur l'aménagement du territoire du 3 mars prochain ne devrait pas bouleverser le plan directeur. En cas d'acceptation, les modifications devront être prises en considération. Il s'agira surtout d'adapter la loi cantonale, estime M. Cina.

La canton doit faire face à une croissance démographique. D'ici 2030, le Valais comptera quelque 15'000 habitants supplémentaires et recensera 340'000 personnes. La mobilité croissante contribuera aussi à accroître la pression sur le territoire de plaine.

Le gouvernement vise un développement différencié et complémentaire du territoire pour préserver le cadre de vie et les ressources naturelles. Les communes verront ainsi leur marge de manoeuvre quelque peu réduite. Les modifications qui auront un effet sur les communes voisines devront faire l'objet d'une planification intercommunale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS