Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les fortes pluies qui se sont abattues cette semaine en Amérique centrale ont fait 45 morts au moins, annoncent samedi les autorités. Les déplacés se comptent par milliers.

Une dépression tropicale a balayé la région mercredi, provoquant inondations et glissements de terrain. Vingt deux décès ont été signalés au Guatemala, pays le plus touché, et neuf au Honduras, dont deux ont été frappés par la foudre.

Plusieurs centaines d'habitants des régions de Choluteca et de Valle, dans le sud du Honduras, ont trouvé refuge sur le toit des habitations, rapportent les services de secours locaux.

Etat d'urgence

Au Salvador, où sept personnes ont été tuées, le président Mauricio Funes a décrété l'Etat d'urgence. Sept décès ont également été dénombrés au Nicaragua, où les autorités ont dû procéder à plusieurs milliers d'évacuations.

De fortes précipitations se sont encore abattues samedi aux Honduras et au Guatemala, alors que la situation s'améliorait au Nicaragua, au Salvador et au Costa Rica.

Au début de la semaine, l'ouragan Jova avait fait quatre morts sur la côte Pacifique du Mexique.

ATS