Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chris Froome, vainqueur en juillet de son deuxième Tour de France, a annoncé qu'il comptait enchaîner avec le Tour d'Espagne (22 août-13 septembre).

Cela augure d'un nouveau duel avec le Colombien Nairo Quintana, son dauphin à Paris.

"Hâte de m'attaquer à la Vuelta. (Une course) difficile mais toujours enthousiasmante pour les spectateurs", a écrit le champion britannique (30 ans) sur son compte Twitter.

Froome, qui entretenait jusque-là le flou sur sa participation à l'épreuve espagnole de trois semaines, a joint à son message une photo de l'édition 2014, qu'il a terminée à la deuxième place derrière l'Espagnol Alberto Contador.

Le Britannique a souvent dit apprécier la Vuelta, où il s'était révélé en 2011 en prenant la deuxième place finale derrière l'Espagnol Juan José Cobo. Il a également fini quatrième en 2012.

S'il parvenait à réaliser le doublé Tour-Vuelta dans la même saison, le leader de l'équipe Sky rejoindrait dans la légende, les Français Jacques Anquetil (1963) et Bernard Hinault (1978), les seuls coureurs à avoir réussi à remporter la même année le Tour de France et celui d'Espagne. A l'époque, la Vuelta se courait toutefois au printemps et non pas en fin d'été.

Sur les routes espagnoles, le double vainqueur du Tour de France (2013, 2015) devrait être opposé à Quintana (Movistar), Alejandro Valverde (Movistar) et Vincenzo Nibali (Astana), soit respectivement le deuxième, le troisième et le quatrième de la dernière Grande Boucle.

La 70e édition du Tour d'Espagne doit s'élancer le 22 août de Puerto Banus, près de Marbella (Andalousie), et s'achever le 13 septembre dans les rues de Madrid.

ATS