Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Amnesty et l'OSAR réclament une procédure d'asile équitable

Amnesty International (AI) et l'Organisation suisse d'aide aux réfugiés (OSAR) formulent neuf propositions pour un changement de cap dans la politique d'asile. Les deux organisations privilégient cette voie plutôt qu'un soutien au référendum contre la révision de la loi sur l'asile.

"Il est impératif de sortir de ce cercle vicieux de durcissements de la loi, contestés par des référendums", a déclaré Manon Schick, directrice générale de la section suisse d'Amnesty, devant les médias à Berne. Amnesty et l'OSAR exigent une procédure d'asile "équitable, crédible et efficace".

Selon elle, "les durcissements permanents de ces dernières années n'ont pas eu d'effet dissuasif, mais uniquement des conséquences négatives pour les réfugiés et leur intégration en Suisse", a ajouté Mme Schick.

Procédures courtes

Les deux organisations demandent notamment des procédures courtes avec une assistance juridique professionnelle pour les requérants. Les autorités ne peuvent pas se contenter d'accorder la priorité aux cas voués au refus. Les cas dont on peut prévoir une issue positive doivent également être traités rapidement afin d'augmenter les chances d'intégration des personnes concernées.

Denise Graf, spécialiste de l'asile à Amnesty, plaide quant à elle pour des conditions de logement dignes et qui prennent en compte les besoins spécifiques des familles, des personnes traumatisées et des malades.

Intégration et sécurité

Selon elle, un encadrement professionnel et non discriminant, avec un quotidien structuré et des programmes d'occupation, encourage l'intégration et augmente la sécurité. Et de citer les exemple de Chiasso (TI) et de Vallorbe (VD), qui montrent clairement que les projets d'occupation ont un effet préventif et contribuent à une pacification des centres et de leurs alentours.

Amnesty et l'OSAR sont conscientes que ces mesures engendreraient des coûts élevés. Mais elles sont aussi convaincues que ces coûts sont compensés, parce qu'ils permettent de diminuer les frais de sécurité, de raccourcir la durée de l'intégration et de réduire les coûts collatéraux de la petite criminalité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.