Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un Suisse de 61 ans est soupçonné d'avoir tué sa compagne de 64 ans à Frenkendorf (BL). Déjà condamné pour un double meurtre commis en 1994, l'homme aurait poignardé sa victime. Des tiers ont découvert le cadavre de la sexagénaire sous l'abri à voiture d'un immeuble.

La police a arrêté le suspect quelques heures après le meurtre survenu jeudi dernier vers 21h30. Les circonstances exactes de l'homicide n'ont pas encore été établies. Elles font l'objet d'une enquête. Tout porte néanmoins à croire qu'il s'agit d'un drame relationnel, selon les enquêteurs.

En fin de période probatoire

Les soupçons entourant le compagnon de la victime se sont renforcés, indique mardi le Ministère public de Bâle-Campagne. L'homme a déjà purgé une peine à perpétuité pour un double meurtre commis dans le canton de Soleure et se trouvait en liberté conditionnelle depuis 2011. Il avait tué en 1994 à Hägendorf (SO) une femme de 27 ans - son ex-compagne d'alors - et le frère de celle-ci, âgé de 30 ans.

Condamné à la peine maximale, il a été libéré en 2011 et se trouvait depuis en période probatoire pour cinq ans, précise l'office soleurois de la justice. L'homme s'est montré coopératif dans ce cadre et se rendait à chaque rendez-vous fixé par son psychothérapeute. Rien ne laissait augurer un nouveau crime violent de sa part.

Refus de libération cassé en 2009

En 2009, les autorités soleuroises avaient pourtant refusé sa demande de libération conditionnelle après 15 ans de détention. Elles s'appuyaient en cela sur une expertise psychiatrique et les recommandations de la commission chargée d'évaluer la dangerosité des criminels pour la société. Une décision cassée la même année par le Tribunal administratif pour vice de forme.

Lors du rééxamen du cas de cet homme, la commission s'est prononcée en faveur de sa libération conditionnelle en s'appuyant sur une nouvelle expertise. Cette dernière concluait que le double meurtrier ne représentait plus aucun danger. Les autorités l'ont alors remis en liberté conditionnelle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS