Toute l'actu en bref

André Greipel (Lotto-Soudal) a remporté au sprint la 2e étape du Giro courue entre Olbia et Tortoli sur 221 km. Le "Gorille de Rostock" a réglé le peloton au sprint pour sa 7e victoire sur le Giro.

L'Allemand s'est imposé devant Roberto Ferrari et Jasper Stuyven. Il signe sa 4e victoire cette année et la 153e de sa carrière. Grand contradicteur de Greipel, l'Australien Caleb Ewan n'a fini que 9e après avoir déchaussé dans le sprint.

L'échappée du jour dans cette étape de 221 kilomètres a été menée dès le départ par cinq coureurs (Teklehaimanot, Andreetta, Shalunov, Owsian, Koshevoy). Daniel Teklehaimanot, le dernier à être repris à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée, a récolté au passage le maillot de meilleur grimpeur, le premier pour un Erythréen dans le Giro. Ilnur Zakarin a tenté une sortie dans les derniers kilomètres, mais le vainqueur du Tour de Romandie 2015 a été avalé à trois kilomètres du but.

Au général, Greipel s'empare du maillot rose devant Pöstlberger et Ewan. Greipel, qui est âgé de 34 ans, dispute son 5e Giro. A chacune de ses participations, l'Allemand a scoré au moins une fois. Dimanche, la troisième étape, plane mais exposée au vent du littoral, s'annonce favorable aux sprinters. Elle mène de Tortoli à Cagliari (148 km), au sud de l'île, avant le transfert vers la Sicile.

ATS

 Toute l'actu en bref