Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'année dernière, Google avait déjà écopé d'une amende de 2,4 milliards pour avoir favorisé son comparateur de prix dans les recherches au détriment de ses concurrents. (archives)

KEYSTONE/EPA DPA/BORIS ROESSLER

(sda-ats)

La Commission européenne a infligé mercredi une amende record de 4,34 milliards d'euros (5,1 milliards de francs) à Google pour "pratiques illégales" vis-à-vis des fabricants de smartphones Android et des opérateurs de réseaux mobiles.

L'exécutif européen a ordonné Google de mettre un terme à ces pratiques dans les 90 jours faute de quoi elle s'expose à "des astreintes allant jusqu'à 5% du chiffre d'affaires journalier moyen mondial d'Alphabet, sa société mère".

La Commission a également rejeté l'argument de Google faisant référence à Apple comme concurrent des matériels fonctionnant sous le système d'exploitation Android, jugeant que le fabricant de l'iPhone n'entrave pas Google en raison notamment de ses prix plus élevés et aussi du fait que son magasin d'applications App Store n'est disponible que pour les combinés fonctionnant sous son système d'exploitation iOS.

Le groupe américain a fait part de son intention de faire appel de la décision de la Commission européenne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS