Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vainqueur du Masters 1000 de Rome, Andy Murray est à nouveau numéro 2 mondial. L'Ecossais a dépassé Roger Federer dans une hiérarchie toujours dominée par Novak Djokovic.

L'interim n'aura ainsi duré qu'une semaine: Murray, triomphateur à Rome, a récupéré sa place de no 2 mondial. Le Serbe Novak Djokovic est toujours largement en tête malgré sa défaite en finale au Foro Italico contre l'Ecossais.

Les Suisses restent bien placés: Roger Federer recule au 3e rang, juste devant Stan Wawrinka.

Le changement le plus notable au sommet de la hiérarchie est la chute de l'Espagnol David Ferrer, qui sort du top 10 pour la première fois depuis le 4 octobre 2010, passant du 9e au 12e rang.

Chez les dames, deux Suissesses figurent aussi dans le top 10. Belinda Bencic est 8e devant Timea Bacsinszky, qui a gagné un rang grâce à son bon parcours à Rome où elle s'est hissée en quart de finale.

Derrière l'inamovible Serena Williams, qui mène avec plus de 3000 points d'avance, la Polonaise Agnieszka Radwanska, sans jouer en Italie, a profité de la défaillance de l'Allemande Angelique Kerber pour prendre la 2e place.

ATS