Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Andy Murray a été détrôné à Wimbledon. Diminué physiquement, le tenant du titre est tombé en quart de finale face l'Américain Sam Querrey, 3-6 6-4 6-7 (4/7) 6-1 6-1.

Pas convaincant en début de partie, à l'image de ses précédents matches de la quinzaine, Andy Murray semblait pourtant tenir le bon bout face à Sam Querrey. Il avait gagné la manche initiale, puis signé le break dans le deuxième set (à 3-3).

Mais le jeu de l'Ecossais a alors commencé à se déliter, et le no 1 mondial est devenu méconnaissable, trahi par son corps. Rattrapé par les douleurs à la hanche qui le gênent depuis plusieurs semaines, Andy Murray n'a plus été en mesure de se déplacer correctement dans les deux dernières manches, devenant une proie trop facile pour Sam Querrey.

Un Américain qui, malgré les circonstances, n'a rien volé. Le grand californien (1m98) est certes apparu emprunté en début de partie, mais il a ensuite livré une partie solide sur ses points forts, le service (27 aces) et la volée (30 points gagnés au filet). Pas perturbé par les ennuis de son adversaire, et pas davantage rattrapé par l'enjeu, le 28e mondial s'est imposé sur un ultime ace à l'issue d'une fin de match à sens unique.

Déjà auteur d'une grosse "perf" l'an dernier à Wimbledon, lorsqu'il avait sorti Novak Djokovic, Sam Querrey a fait encore plus fort lors de cette édition 2017, atteignant pour la première fois les demi-finales en Grand Chelem. Il a aussi redonné vie au tennis américain, qui n'avait plus atteint le dernier carré d'un tournoi majeur depuis 2009 et une demi-finale d'Andy Roddick à Wimbledon.

Une première pour Cilic

En demi-finale, Sam Querrey affrontera Marin Cilic (no 7), qui a mis fin à la belle aventure de Gilles Muller (no 16). Le Croate s'est imposé en cinq manches (3-6 7-6 7-5 5-7 6-1) face au Luxembourgeois, tombeur de Rafael Nadal au tour précédent.

Vainqueur à l'usure de Gilles Muller, qui n'avait plus de jus dans la manche décisive, Marin Cilic disputera vendredi sa première demi-finale à Wimbledon. Un dernier carré dont il avait été privé d'un rien l'année dernière, lorsque Roger Federer l'avait écarté en quart de finale en sauvant trois balles de match.

Marin Cilic partira favori de cette demi-finale, lui qui a plus d'expérience que Sam Querrey dans les grands matches. Le vainqueur de l'US Open 2014 n'a, par ailleurs, jamais perdu en quatre duels face à l'Américain, dont deux fois déjà à Wimbledon en 2009 et 2012. Le dernier affrontement sur le gazon londonien avait toutefois donné lieu à une sacrée bagarre, Cilic s'imposant 17-15 au cinquième set.

Quant à Andy Murray, ce n'est que la deuxième fois depuis 2009 qu'il ne sera pas au rendez-vous des demi-finales à Wimbledon.

ATS