Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Andy Murray n'a connu aucune difficulté pour écarter Dustin Brown au 2e tour à Wimbledon. Le tenant du titre s'est imposé 6-3 6-2 6-2 face au rasta allemand.

Andy Murray ne s'est pas laissé perturber par son fantasque adversaire (ATP 97). Solide en fond de court, et particulièrement tranchant en passing, l'Ecossais a réduit à néant le jeu offensif de Dustin Brown. Un Allemand qui a été loin de rééditer son exploit de 2015, lorsqu'il avait éliminé Rafael Nadal sur ce même gazon londonien.

Dustin Brown a certes fait illusion en tout début de rencontre, avant qu'une double faute ne lui coûte le break à 4-3. Il n'y a alors plus eu de match, et Andy Murray a survolé les débats. Le no 1 mondial s'est imposé en 1h36 seulement, lors d'une partie dans laquelle il n'a pas dû effacer la moindre balle de break.

Déjà vainqueur express lundi contre le Kazakh Alexander Bublik (6-1 6-4 6-2), Andy Murray va rencontrer un adversaire plus redoutable au 3e tour en la personne de Fabio Fognini (no 28). L'Italien n'est certes pas un spécialiste de gazon, mais il demeure un joueur imprévisible, capable de bousculer les meilleurs. Il reste d'ailleurs sur un succès face Andy Murray, décroché ce printemps sur la terre battue de Rome.

ATS