Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La star américaine Angelina Jolie a lancé vendredi à Zagreb son premier film de réalisatrice, "Au pays du sang et du miel". Il s'agit d'une histoire sur les violences abominables faites aux femmes pendant le conflit bosnien (1992-95).

Vêtue d'une robe de soirée aux manches longues, Angelina Jolie a marché sur le tapis rouge devant des centaines de fans, prenant le temps de signer des autographes. Elle a néanmoins dû quitter Zagreb avant même le début du film, accueilli dans une salle de cinéma où étaient conviés 500 invités, selon la presse locale.

"Ce n'est pas un chef-d'oeuvre mais le film est important car il place dans la lumière des projecteurs une très douloureuse blessure, celle de la femme violée en temps de guerre", a estimé à l'issue de la projection Damjan Horvat, un avocat croate. "C'était très émouvant, même si parfois très brutal", a dit pour sa part une spectatrice, Mirjana Buric, 35 ans.

Comme la Bosnie voisine - dont la guerre ayant opposé les communautés serbe, musulmane et croate a inspiré le film d'Angelina Jolie -, la Croatie a aussi connu un conflit sanglant (1991-95), les forces de Zagreb ayant combattu les rebelles serbes de Croatie appuyés par l'armée fédérale yougoslave.

La projection de gala à Sarajevo mardi a eu lieu devant plus de 5000 personnes rassemblées dans une salle de sport. Angelina Jolie a tourné le film en 2010 uniquement avec des acteurs des pays issus de l'ex-Yougoslavie. Le film a été salué par des associations de victimes musulmanes du conflit bosnien, mais a été dénoncé comme étant "antiserbe" par des associations serbes.

La guerre de Bosnie a fait environ 100'000 morts et selon des associations locales, environ 20'000 femmes, en majorité des musulmanes, ont été victimes d'abus sexuels lors de ce conflit. Après sa sortie en salle aux Etats-Unis en décembre, "Au Pays du Sang et du Miel" sort progressivement dans toute l'Europe d'ici début mars.

ATS