Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Soulagement immense pour Adilson Tavares Varela, dit Cabral. Le milieu du FC Zurich a été totalement innocenté par la justice britannique devant laquelle il comparaissait pour une accusation de viol.

Cabral (27 ans) a été reconnu non coupable à l'unanimité d'un jury qui a pris sa décision en moins d'une heure et demi, rapportent des médias britanniques. "J'étais très en colère pour ma famille, pour mes amis, parce que tout le monde vous voit comme un violeur", a déclaré le milieu de terrain qui devait répondre de faits s'étant produit en janvier 2015 et qui avait conduit à son arrestation, alors qu'il était encore sous contrat avec Sunderland. Un contrat rompu "par consentement mutuel" début février 2015.

"Tu ne te sens pas bien quand on ment et que l'on t'accuse de viol, et tout paraît dans la foulée dans la presse, a-t-il poursuivi. Maintenant, on connaît la vérité. Je ne suis pas coupable et tout le monde sait désormais que ce qu'a dit cette fille au tribunal n'était que mensonge."

Des vidéos montrant la plaignante de 23 ans dans les bras et dans le lit d'autres joueurs de football jusqu'à la veille du procès ont compté pour beaucoup dans le verdict du jury. Ainsi que le témoignage d'un responsable du club de Sunderland qui a avéré les déclarations du joueur, lequel a toujours affirmé qu'il s'était agi d'une relation consentie.

ATS