Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Whitehaven - Dispute avec des collègues, différend familial, la police britannique tente de révéler ce qui a poussé un paisible chauffeur de taxi à tuer 12 personnes avant de se donner la mort dans la région des Lacs (nord-ouest). Le drame a plongé le pays dans la stupeur.
Plusieurs journaux écrivent notamment que le chauffeur de taxi aurait commencé son périple meurtrier en tuant son frère jumeau, à cause d'un différend familial portant sur le testament de leur mère, toujours en vie. L'avocat du tireur a également été identifié comme l'une des victimes.
Le tueur aurait également pris pour cible trois chauffeurs de taxis de Whitehaven avec lesquels il aurait eu un différend la veille. Deux seraient décédés et un troisième aurait été blessé, selon la presse.
Selon le tabloïd ëThe Sunû, le chauffeur de taxi aurait également abattu son ancien patron à la centrale nucléaire de Sellafield, fermée plusieurs heures mercredi pendant la chasse à l'homme, ainsi que l'épouse de celui-ci. Le tueur aurait été licencié de Sellafield pour vol il y a sept ans, souligne le journal.
Les autres personnes tuées se seraient simplement trouvées sur son parcours. Parmi elles, une retraitée qui distribuait des catalogues, un jeune homme qui taillait une haie en bordure d'un champ et dont le frère aurait été sélectionné dans l'équipe de rugby à XIII d'Angleterre, ou encore un cycliste.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS