Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les distributeurs de cigarettes sont interdits depuis samedi en Angleterre, a annoncé le ministère britannique de la Santé. Cette mesure a été prise afin de réduire la consommation de tabac, notamment chez les jeunes, et aider les fumeurs qui ont décidé d'arrêter.

"Les distributeurs automatiques de cigarettes sont souvent laissés sans surveillance, ce qui fait qu'il est facile pour des enfants d'acheter des cigarettes" alors qu'il est interdit de vendre du tabac aux moins de 18 ans, a souligné le ministre britannique de la Santé, Andrew Lansley.

Environ 11% des fumeurs réguliers, âgés de 11 à 15 ans en Angleterre et au Pays de Galles, s'approvisionnent à ces machines, disponibles dans des pubs et des boîtes de nuit, selon la Fondation britannique du coeur (British Heart Foundation, BHF).

"Interdire ces machines supprime une source facile d'approvisionnement en cigarettes pour les jeunes fumeurs", s'est réjouie Betty McBride, directrice de la communication à la BHF.

80'000 décès par an

En Angleterre, où plus de huit millions de personnes fument, le tabac est responsable de 80'000 décès par an, selon le ministère britannique de la Santé.

L'Irlande du Nord devrait emboîter le pas à l'Angleterre en interdisant les distributeurs de cigarettes en février 2012, et l'Ecosse et le Pays de Galles se sont engagés à faire de même prochainement.

Cette nouvelle disposition complète l'arsenal de mesures prises par les autorités pour réduire la consommation de tabac. Ainsi, les paquets de cigarettes ne seront plus visibles dans les commerces au Royaume-Uni à partir de 2012.

ATS