Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Manchester City a égaré deux points qui pourraient peser lourd lors de la 31e journée de Premier League. Les Citizens ont fait 3-3 à domicile contre Sunderland.
L'équipe de Roberto Mancini est-elle en train de craquer nerveusement? La question mérite d'être posée, tant les Mancuniens ont évolué en-dessous de leur potentiel. Menés 1-3 à une dizaine de minutes de la fin, ils ont arraché miraculeusement le nul grâce à Balotelli (85e) et Kolarov (86e), mais n'ont pas pu ensuite réussir le k.-o.
Une telle issue aurait été cruelle pour Sunderland, qui a livré une excellente prestation. Sessegnon, dans tous les bons coups offensifs de son équipe, a posé de gros problèmes à l'arrière-garde de City. Larsson (31e/55e) et Bendtner (45e) ont conclu d'excellents mouvements des visiteurs.
Manchester City, qui avait égalisé sur un penalty de Balotelli (43e), a pour la première fois de la saison perdu des plumes devant son public, après 15 succès consécutifs. Ces deux points perdus pourraient faire le beurre de Manchester United: en cas de victoire lundi à Blackburn, les Red Devils creuseraient un écart de cinq longueurs sur leur rival local.
Derrière, Arsenal (Djourou sur le banc) a chuté à Loftus Road dans un derby londonien face aux Queens Park Rangers (2-1). Chelsea, vainqueur 4-2 sur la pelouse d'Aston Villa, a enchaîné sur la lancée de son exploit européen à Lisbonne. Sturridge, Ivanovic (2) et même Torres ont marqué pour les hommes de Roberto di Matteo.
Fulham, pour qui Senderos et Frei étaient remplaçants, s'est imposé 2-1 contre Norwich.

ATS