Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Un doublé de Wayne Rooney au début de la seconde mi-temps a permis à Manchester United de remporter 2-1 le derby du nord-ouest de l'Angleterre contre Liverpool. Les Red Devils prennent la tête.
Après une première période équilibrée mais pauvre en occasions de but, Manchester United a fait la différence en quelque trois minutes. Sur corner, Rooney, laissé seul face au but, ouvrait le score d'une belle volée (47e). L'international anglais doublait la mise dans la foulée (50e), après un ballon coupablement perdu dans l'axe par Spearing.
Liverpool ne s'est jamais vraiment remis de ce début de mi-temps désastreux. Les Reds ont été incapables de se montrer dangereux et ont livré une prestation aussi insuffisante que décevante. La réduction du score à la 80e par Suarez, après un coup franc d'Adam, n'a rien changé à l'issue de la partie.
Avant le match, Luis Suarez a refusé de serrer la main de Patrice Evra. L'attaquant uruguayen de Liverpool avait récemment été suspendu de manière controversée durant huit matches pour un incident avec le Français, qui l'accusait d'insultes racistes.
Ce succès permet à Manchester United de s'installer au commandement de la Premier League, avec un point d'avance sur Manchester City, qui jouera dimanche sur la pelouse d'Aston Villa. Tottenham a écrasé Newcastle 5-0 et reste en embuscade à cinq longueurs des Red Devils.
Grâce à un but d'Henry dans les arrêts de jeu, Arsenal s'est imposé 2-1 à Sunderland. Les Gunners, toujours sans Johan Djourou pas convoqué, s'emparent de la 4e place au détriment de Chelsea, qui a été battu 2-0 à Liverpool par Everton.

ATS