Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La rencontre entre Manchester United et Bournemouth comptant pour la 38e et dernière journée de Premier League a été annulée dimanche après la découverte d'un colis suspect dans une tribune.

"En raison de la découverte d'un colis suspect, le match a été annulé aujourd'hui à la demande de la police", a twitté le club mancunien. On ne sait pas encore quand la rencontre doit être jouée.

Une unité de démineurs de l'armée britannique a procédé à "l'explosion contrôlée" du paquet suspect, ont annoncé les forces de l'ordre. Les autorités n'ont pas précisé si le paquet était un engin explosif mais ont affirmé qu'il "ressemblait énormément à un engin explosif". Il "ne pouvait fonctionner", a ajouté la police britannique tout en soulignant qu'"une fouille complète du stade" a été menée.

Quelques minutes avant cette annonce dans une certaine confusion, la moitié du stade d'Old Trafford avait été évacuée, le speaker demandant aux spectateurs restants de garder leur calme sans donner plus d'informations.

Une vingtaine de minutes avant le coup d'envoi, alors que les joueurs avaient été priés de quitter la pelouse, les supporters de deux des quatre tribunes du stade de Manchester ont été accompagnés vers la sortie, sans plus de précisions.

"Le match a été annulé, les supporters quittent le stade", ont réagi les forces de l'ordre locales sur Twitter. "S'il vous plaît, évitez la zone. La police de Manchester travaille avec Manchester United pour que l'évacuation de tout le monde se déroule bien."

A environ 14h40 locales, alors que le match devait débuter à 15h00, le personnel de sécurité avait été informé d'une opération visant les tribunes Sud et Stretford End. Les supporters de Bournemouth, réunis dans les parties Nord et Est, n'étaient alors pas concernés et ils sont restés quelques minutes de plus dans l'enceinte.

Une demi-heure environ après le coup d'envoi supposé de la rencontre, tout le stade (75 600 spectateurs) avait été évacué.

ATS