Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Longtemps dans l'ombre de son rival Manchester City cette saison, Manchester United a pris ses distances avec les Citizens à l'issue de la 30e journée de Premier League.
Désormais en tête du classement, la troupe de Sir Alex Ferguson compte 3 points d'avance sur celle de Roberto Mancini après sa victoire fêtée lundi face à Fulham (1-0). Manchester United, qui en est à six succès d'affilée en Premier League, a donc parfaitement profité de la contre-performance de Manchester City samedi (1-1 à Stoke).
Les champions en titre ont dominé les débats mais se sont montrés brouillons face à une équipe de Fulham qui a aligné un seul Suisse, Kerim Frei, titularisé sur le flanc gauche et remplacé à la 67e minute. Philippe Senderos est pour sa part resté sur le banc.
C'est l'inévitable Wayne Rooney qui débloquait la situation à la 42e minute, après une hésitation coupable de la défense des "Cottagers". L'international anglais a inscrit 17 buts dans les 17 derniers matches des Mancuniens, qui auraient pu concéder un penalty à la 89e minute à la suite d'une faute commise sur Danny Murphy.

ATS