Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Dominé durant la majeure partie du match, Manchester United s'est imposé 2-1 de manière très heureuse à Liverpool lors de la 5e journée de Premier League. Les Reds restent ainsi sevrés de succès.
Très attendu, ce choc entre les deux clubs les plus titrés d'Angleterre n'a pas déçu. Les fans des deux camps se sont bien comportés, suivant ainsi l'appel lancé par les responsables des deux équipes. Sur le terrain, Liverpool a fait la plupart du jeu, mais a manqué une fois encore de réalisme.
Les Reds ont évolué à dix dès la 39e, après l'expulsion de Shelvey. Cela n'a pas empêché Gerrard d'ouvrir le score dès la reprise (46e), mais les visiteurs réagissaient rapidement par le défenseur Rafael (51e). Même en infériorité numérique, Liverpool se montrait menaçant et aurait pu bénéficier d'un penalty.
C'est au contraire Manchester United qui obtenait la sanction suprême pour une intervention de Johnson sur Valencia qui n'avait pas vraiment le poids d'un penalty. Van Persie transformait et donnait les trois points aux Red Devils (81e).
Après le plus mauvais départ de son histoire en championnat, Liverpool se retouve donc dans la zone de relégation avec deux points en cinq matches. Mais il est indéniable que les Reds méritaient beaucoup mieux contre leur rival ancestral.
Dans l'autre choc dominical, Manchester City et Arsenal ont fait 1-1. Les buts ont été inscrits par les défenseurs Lescott et Koscielny. Johan Djourou n'a pas quitté le banc des remplaçants pour les Gunners.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS