Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Les amicaux du mois d'août réservent deux très belles affiches avec Allemagne-Argentine et Angleterre-Italie.
Le duel entre l'Allemagne et l'Argentine à Francfort est un match sous pression pour le sélectionneur allemand Joachim Löw. Le coach aux chemises et à la frange impeccables a perdu de sa superbe depuis la défaite en demi-finale de l'Euro 2012 face à l'Italie (2-1), ses choix ayant été vivement critiqués dans un pays qui se voyait déjà en finale.
Pour les Argentins du triple Ballon d'or Lionel Messi, il s'agit d'effacer face à la Mannschaft le souvenir encore douloureux d'un quart de finale cauchemardesque lors du dernier Mondial, avec une victoire des Allemands 4-0. Pour laver cet affront, l'Albiceleste pourra compter sur Lionel Messi (FC Barcelone), Gonzalo Higuaín (Real Madrid), Ezequiel Lavezzi (Paris SG) et Sergio Agüero (Manchester City).
L'affiche Angleterre-Italie sera aussi très attendue. La Nazionale avait surpris cet été à l'Euro 2012 en laissant au placard son "catenaccio" pour se mettre à jouer et atteindre la finale, où elle fut logiquement battue par l'Espagne. L'équipe aux Trois Lions avait elle aussi réussi son Euro, surmontant les blessures et le départ brusque de son sélectionneur Fabio Capello, pour atteindre les quarts. L'Angleterre avait d'ailleurs perdu aux tirs au but contre... l'Italie.
Suède-Brésil à Stockholm présentera un duel intéressant entre l'attaquant nordique Zlatan Ibrahimovic et le défenseur central brésilien Thiago Silva. Les deux hommes, transférés cet été au PSG, jouaient la saison passée à l'AC Milan. Ils n'ont pas encore disputé le moindre match ensemble à Paris, le Brésilien ayant été retenu aux JO, mais seront adversaires d'un soir à Stockholm.
Le duel entre la Belgique et les Pays-Bas constituera la première sortie du nouveau sélectionneur de l'équipe des Oranje, Louis Van Gaal, chargé de faire oublier l'élimination au premier tour de l'Euro 2012. Sur le banc d'en face, il y aura aussi un nouveau coach, Marc Wilmots, qui occupait le poste en intérim depuis le départ de son prédécesseur Georges Leekens, avant d'être confirmé en juin. Wilmots saura-t-il faire d'Eden Hazard le grand joueur que tout le monde attend en Belgique ?
En France, il y aura aussi du neuf sur le banc, avec Didier Deschamps, nommé à la tête des Bleus pour succéder à Laurent Blanc. Au menu, il y a l'Uruguay, équipe coriace et idéale pour préparer des qualifications du Mondial 2014 qui s'annoncent épineuses pour la France, tombée dans le groupe de l'Espagne. Mais la première mission de Deschamps sera de redonner une belle image après les écarts de conduite des Français lors du dernier Euro.
Championne du monde et double championne d'Europe en titre, l'Espagne ira de son côté faire un beau déplacement à 6000 km de distance à Porto Rico. Si Iniesta sera bien présent, le sélectionneur de la "Roja" Vicente Del Bosque a dispensé de ce voyage Xavi (pour le ménager) et Carles Puyol (qui revient de blessure).
A Moscou, on assistera une belle opposition de styles entre la Russie, éliminée au premier tour de l'Euro 2012 à la surprise générale, et la Côte d'Ivoire. Ce match marquera aussi les débuts sur le banc russe de Capello, ex-sélectionneur de l'Angleterre. Ce match marque aussi le retour en équipe nationale d'Andreï Arshavin qui avait créé la polémique en lançant, devant un vidéaste amateur, que l'élimination de la Russie de l'Euro 2012 était "le problème" des supporteurs et pas le sien.
Enfin, le Portugal, demi-finaliste de l'Euro 2012, se mettra en jambes face au Panama.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS