Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un très violent incendie s'est déclaré samedi dans un quartier du sud de Luanda dans un établissement de la Sonangol, fabricant de lubrifiants. Il a fait dix blessés et entraîné l'évacuation de milliers de riverains, ont indiqué les autorités.

"Il est encore trop tôt pour déterminer les causes de l'incendie. Nous sommes en train de mener une enquête. Il n'y a pas de pertes de vies humaines mais une dizaine de blessés parmi les habitants et les pompiers. Tous ont été hospitalisés", a indiqué à l'AFP le vice-ministre de la Protection civile, Eugenio Laborinho.

De très nombreux camions de pompiers avaient été déployés aux abords du foyer qui projetait en début de soirée d'énormes boules de feu dans l'air. Le ministre a indiqué plus tard dans la soirée que "la situation était sous contrôle".

Environ 4000 barils de lubrifiants ont pris feu, et deux gros dépôts ont été endommagés, selon la même source. Les dégâts matériels sont très importants. Selon un agent d'entretien, Silvio Da Silva, le feu aurait pris dans une petite canalisation, à l'intérieur du site.

ATS