Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une majorité de zoos européens ne respectent pas les règles sur le bien-être des animaux et la conservation des espèces, affirme un rapport. Le document émanant d'une organisation de protection des animaux se base sur une enquête de trois ans dans vingt pays.

"A travers l'Europe, les zoos manquent à leurs obligations pour la conservation des espèces, l'éducation du public et le bien-être des animaux, tels que le requièrent les lois nationales et internationales", dénonce la Fondation Born Free, spécialisée dans la protection animale, qui a financé le rapport.

L'ONG basée à Londres a dévoilé son enquête en présence de députés du Parlement européen de Bruxelles. Des milliers d'animaux dans des centaines de zoos vivent dans des conditions "déplorables", relève l'étude. Aucun des 20 pays concernés ne connaît une situation parfaite. L'enquête ne porte pas sur les zoos suisses.

Directive

Depuis 2005, les parcs zoologiques européens ont l'obligation de respecter une directive qui fixe les règles d'installations et de fonctionnement: sécurité des personnes et des animaux, bien-être des pensionnaires, pédagogie sur la biodiversité et la conservation des espèces.

"Bien que cette directive ait été transposée dans chaque Etat membre, les lois nationales manquent souvent de règles détaillées pour protéger adéquatement les animaux", regrette le rapport. L'ONG relève toutefois des progrès réalisés dans certains pays depuis le début de l'enquête.

ATS