Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Année record pour Tag Heuer en 2017, optimisme prudent en 2018

L'année 2018 s'annonce "grande", mais "avec des précautions" avertit le diercteur général de Tag Heuer Jean-Claude Biver.

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Tag Heuer a réalisé en 2017 son "record historique", selon son directeur général Jean-Claude Biver. Le début d'année est également positif pour la marque horlogère, propriété du groupe de luxe français LVMH, mais des tensions dans les échanges économiques inquiètent.

Toute la gamme de prix entre 1500 et 3000 francs a "fortement augmenté", proportionnellement davantage que la catégorie 3000-5000 francs. Le créneau 7000-10'000 francs a lui aussi "de nouveau bien progressé". Et en ce début 2018, "Tag Heuer a réalisé ses meilleurs mois de janvier et février de son histoire en termes de chiffre d'affaires pour les montres", a expliqué Jean-Claude Biver lors d'un entretien accordé à l'ats durant Baselworld.

L'année en cours s'annonce donc "grande", mais "avec des précautions", avertit Jean-Claude Biver. Et d'évoquer des barrières douanières, une "guerre économique" entre les Etats-Unis et la Chine, ou encore le renforcement de l'embargo avec la Russie. "Aujourd'hui, les tensions dans le commerce international sont réelles, mais ne créeront pas autant de déséquilibres qu'on ne le craint", estime-t-il.

"Mais il y a tout de même un risque. C'est une tension que nous n'avions pas il y a une année. Donc tous les signaux sont au vert, mais il y a un signal orange qui vient de s'allumer au niveau de l'instabilité des échanges commerciaux dans le monde", image le Luxembourgeois d'origine.

"Il va y avoir besoin d'agrandir"

Après avoir lancé une montre connectée fin 2015, au total, Tag Heuer a vendu 100'000 unités en 2017, et cela devrait être identique pour 2018. A côté du modèle actuel, un travail se fait "en parallèle derrière les coulisses" pour préparer la suite, dixit Jean-Claude Biver. Il avait indiqué en août que la marque chaux-de-fonnière ne resterait pas inactive face aux projets de "montre téléphone" d'Apple.

La firme parlait en juin dernier de construire un bâtiment d'une superficie de 15'000 mètres carrés entre La Chaux-de-Fonds et Le Locle (NE). Interrogé sur l'avancée de ce projet, Jean-Claude Biver confirme qu'"il va y avoir besoin d'agrandir", sans pouvoir donner toutefois davantage de précisions pour le moment.

L'entreprise compte un site principal à La Chaux-de-Fonds, mais est aussi présente à Cornol et à Chevenez, dans le canton du Jura.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.