Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - La descente de Val Gardena (It) n'est pas allée à son terme. En raison de fortes rafales, les organisateurs ont annulé l'épreuve après 21 concurrents.
Au moment de l'interruption, les Français Johan Clarey et Adrien Théaux menaient la course, devant la Glaronais Patrick Küng. C'est alors que le vent s'est levé.
De violentes bourrasques ont commencé à balayer le haut du parcours. Parti avec le dossard 18, Didier Cuche en a fait l'amère expérience. Après une vingtaine de secondes, le Neuchâtelois concédait déjà 0''81 à Clarey. Et sur la ligne, il accusait un débours de 2''43.
Devenue inéquitable et dangereuse, la course a été interrompue de longues minutes après le passage de Cuche. Trois autres descendeurs ont ensuite pu à nouveau s'élancer, avant que le responsable des courses de la FIS Günter Hujara n'annule définitivement l'épreuve. Elle devrait être reprogrammée plus tard dans la saison.
La Coupe du monde dames n'a pas eu davantage de chance. Le slalom de Courchevel (Fr) a été reporté de samedi à dimanche en raison de l'état de la piste. Du coup, le géant dominical est annulé et devrait être disputé ultérieurement.
Les précipitations de neige, qui se sont abattues sur la station savoyarde ces derniers jours, ont donné beaucoup de fil à retordre aux organisateurs pour tenter de mettre en état la piste. Tant la FIS, les organisateurs que les représentantes des athlètes ont estimé qu'il était trop dangereux et aléatoire de s'élancer sur une piste qui aurait rapidement "cassé".

ATS