Rêver rejoindre le Sud pour Pâques, mais se retrouver bloqués dans des bouchons est le sort des vacanciers qui optent pour la voiture. Partir mercredi ou jeudi permettrait d'éviter le pire.

Pour celles et ceux qui voudraient éviter les bouchons au Gothard, prendre la route le mercredi ou le Jeudi Saint aux premières heures s'impose, ont indiqué l'Office fédéral des routes (OFROU) et le Touring Club Suisse (TCS). Selon les destinations, plusieurs parcours alternatifs peuvent être empruntés comme l’A13 San Bernardino ou les axes du Simplon et du Grand-St-Bernard.

Les embouteillages en direction du sud débuteront déjà la veille du Jeudi Saint. Mercredi, l’attente pourrait atteindre l’heure aux abords du portail nord du tunnel du Gothard. Les colonnes pourraient s’étirer sur plus de 6 kilomètres. Le trafic devrait nettement s’intensifier durant la journée du Jeudi Saint.

À l’approche du Gothard, les automobilistes seront à l’arrêt dès 07h00. L’embouteillage atteindra son point culminant entre 15h00 et 23h00 avec des colonnes s’étendant sur près de 10 kilomètres, ce qui correspond à une attente d’une heure trois quart environ.

Malgré une légère diminution, le bouchon ne devrait pas se résorber dans la nuit de jeudi à vendredi. Et, à partir de 07h00 du matin Vendredi Saint, il pourrait s’étirer à nouveau sur une dizaine de kilomètres.

Entre 18h00 et 19h00, l’accès de l’entrée nord du plus long tunnel routier d’Europe devrait à nouveau s’effectuer sans grande difficulté. Après l’attente au Gothard, les automobilistes s’armeront, une nouvelle fois, de patience à l’approche de la douane de Chiasso-Brogeda.

Retour dès dimanche

Une partie des vacanciers reprendra le chemin du retour dès dimanche ce qui implique la formation, à partir de 15h00 environ, de colonnes au portail sud du tunnel du Gothard pour une attente qui ne devrait pas dépasser une heure et quart. L’embouteillage pourrait presque se résorber vers 21h00.

Viasuisse prévoit la plus forte vague de retour le lundi de Pâques. La longueur du bouchon devrait nettement augmenter à partir de 10h00 pour atteindre son extension maximale entre 15h00 et 23h00, soit près de 12 kilomètres. Il faudra donc patienter près de trois heures avant de pouvoir s’engager dans l’ouvrage.

Afin d’éviter au maximum les ralentissements, il convient d’entreprendre son voyage aux premières heures du jour ou seulement à partir de 22h00.

Plusieurs cols fermés

Les fermetures hivernales sont encore effectives pour les cols du Gothard, du Grand-St-Bernard et du San Bernardino. Comme d’autres cols sont aussi fermés, les gares de chargement risquent d’être surchargées et des temps d’attente plus ou moins importants sont à prévoir, dans le sens des départs, à Realp sur la ligne de la Furka, à Kandersteg pour le Lötschberg et à Klosters-Selfranga sur la ligne de la Vereina.

Les voyageurs devront avant tout s’armer de patience entre 10h00 et 20h00. Dans le sens des retours, les gares de chargement d’Oberwald (Furka), de Goppenstein (Lötschberg) et de Lavin-Sagliains (Vereina) seront prises d’assaut entre 10h00 et 19h00.

L'alternative du train

Les voyages en train vers le sud peuvent être une alternative pour s’épargner bouchons et attentes sur les grands axes de Suisse. Durant la période de Pâques, les CFF organisent 33 trains supplémentaires ou augmentent les capacités des liaisons existantes.

Les prévisions météorologiques sont aussi plutôt bonnes ce week-end des deux côtés des Alpes, selon MétéoSuisse. Le printemps se fait clément avec des températures oscillant de 17 à 22 degrés. Des cumulus et éventuellement des averses locales sont toutefois attendues vendredi et samedi, mais le soleil devrait revenir dimanche de Pâques.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.