Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A Genève, la plaque en mémoire des déportés de la seconde guerre mondiale qui se trouve devant la Grande synagogue a été recouverte d'une croix gammée. Le symbole nazi a aussi été peint sur la devanture d'une librairie hébraïque, dans le quartier de Champel.

"Nous pensons que l'auteur est le même", a indiqué vendredi Johanne Gurfinkiel. Le secrétaire général de la Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation (CICAD) confirmait une information révélée par le site internet de la "Tribune de Genève".

M. Gurfinkiel a notamment relevé que la peinture qui a été utilisée tant à Champel que devant la Grand synagogue était de même couleur et la croix gammée a été dessinée à l'envers dans les deux cas. Une plainte sera déposée par la communauté israélite de Genève la semaine prochaine.

Selon le secrétaire général de la CICAD, la croix gammée taggée sur la plaque commémorative de la Shoah a été peinte jeudi entre 20h00 et 21h00. La Ville de Genève a pris des mesures pour effacer rapidement les symboles nazis. Une autre croix gammée a été peinte sur la vitrine d'un magasin de jardinage situé près de la librairie.

ATS