Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Contrairement aux abeilles suisses, les africaines sont résistantes au varroa (archives).

KEYSTONE/ARNO BALZARINI

(sda-ats)

Une rencontre sur l'apiculture aura lieu mercredi à Neuchâtel dans une perspective Nord-Sud. Une cinquantaine de personnes, dont le président de l'Interprofession du miel du Burkina Faso, comptent sur cet événement pour améliorer leurs pratiques.

La collaboration entre l'Institut d'ethnologie de l'Université de Neuchâtel et le Centre écologique Albert Schweitzer (CEAS) a permis de repenser les programmes d'appui aux apiculteurs du Burkina Faso. "Cette nouvelle forme de coopération est moins susceptible d'exclure les plus petits apiculteurs", indiquent les deux institutions qui organisent la rencontre avec la Fédération neuchâteloise de coopération au développement (Latitude 21).

Les organisateurs rappellent que l'apiculture est considérée comme une source de revenus supplémentaire dans les pays du Sud, tout en nécessitant un investissement initial relativement modeste. En Suisse, l'apiculture connaît également un essor et les 17'500 apiculteurs collaborent parfois avec leurs homologues du Sud.

"En raison d'une connaissance partielle du contexte, ces soutiens n'arrivent pas à obtenir les effets de levier escomptés. Pourtant, en associant sciences humaines et expériences de terrain, on peut imaginer des nouvelles pratiques de collaboration Nord-Sud, plus efficaces, plus durables et plus inclusives", peut-on lire dans le communiqué.

Lors de la rencontre de mercredi, la question des pathogènes de l’abeille et les options stratégiques de lutte seront aussi abordées. Par exemple, le varroa est le principal responsable de la perte des colonies d’abeilles en Suisse, alors que les abeilles africaines sont résistantes à ce parasite.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS