Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La Société suisse d'étude et de protection des cétacés (SCS) recherche des écovolontaires suisses et de France voisine. Ils participeront à des expéditions scientifiques "inédites, à caractère d'urgence pour la survie de certaines baleines et dauphins".
Organisées en partenariat avec quatre instituts de biologie marine d'Europe et d'Amérique, ces expéditions auront lieu pour la première fois non seulement en Méditerranée, mais aussi dans les océans Pacifique et Atlantique, précise la SCS.
S'étalant de juin 2010 à janvier 2011, elles doivent "contribuer à une meilleure connaissance scientifique des populations de cétacés menacées, nécessaire pour leur assurer une urgente protection".
Les écovolontaires auront l'occasion de s'intéresser à l'habitat et l'alimentation du rorqual commun dans le Golfe de Californie, à une étude sur le dauphin tacheté au large des Bahamas, ou à l'éthologie et l'habitat du dauphin de Risso dans l'Archipel des Açores.
Comme chaque été depuis 1997, ils pourront aussi participer à un programme de recensement visant à évaluer l'impact du trafic maritime sur les cétacés de Méditerranée, au large de la Corse et des Baléares.
Au total, une centaine d'écovolontaires répondent chaque année à l'appel de la SCS pour participer à ses expéditions. ONG basée à Lausanne, la société compte plus de 5000 membres et sympathisants. Elle collabore en réseau avec des centres scientifiques et des instituts sur les cinq continents.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS